Pourquoi faire appel à un ostéopathe ?

Généralement, un patient qui consulte pour des douleurs physiques, surtout au niveau de la colonne vertébrale, est orienté vers un spécialiste. Il s’agit de l’ostéopathe. Désormais, ce praticien est sollicité pour soulager et parfois soigner divers maux et symptômes. Toutefois, ces traitements effectués par un ostéopathe se limitent à des manipulations musculaires, articulaires et osseuses. Voici les raisons pour lesquelles l’intervention d’un ostéopathe est indispensable.

Les principes de l’ostéopathie

L’ostéopathie est une médecine douce de plus en plus utilisée. Il est nécessaire de suivre une formation de 5 ans pour pouvoir devenir un praticien dans ce domaine. Depuis la formalisation du métier dans un cadre légal en 2007 dans l’Hexagone, la patientèle d’un ostéopathe s’est élargie. En effet, tout le monde peut s’adresser à un ostéopathe pour traiter des pathologies fonctionnelles et musculo-squelettiques. Les adultes, enfants, personnes âgées, sportifs ou non peuvent recourir aux services d’un praticien.

Il faut savoir que l’ostéopathie ne traite pas les maladies internes organiques répondant à des soins médicamenteux ou chirurgicaux. Ce praticien se limite à l’usage de ses mains dans le cadre de tous les traitements qu’il propose. Il peut procéder à des étirements, des massages légers ou plus intenses, des manœuvres de décollement…Aucun outil ni matériel physique n’est autorisé dans cette discipline médicale.

Les soins peuvent se faire en une ou plusieurs séance(s) selon la maladie et le traitement adéquat. Elles sont bénéfiques en rééducation post-chirurgicale pour les patients ayant subi des interventions thoraciques ou une laparotomie. Le massage thérapeutique de l’ostéopathe peut aussi être pratiqué pour remédier aux troubles posturaux.

Pour trouver un praticien, les usagers de ces types de soins thérapeutiques peuvent consulter le ROF ou registre des ostéopathes de France. Il s’agit d’une association regroupant les praticiens autorisés à exercer des fonctions en ostéopathie. Sur le site internet du ROF, l’ostéopathe certifié peut effectuer une adhésion. Il aura ainsi accès à l’espace membres en utilisant son identifiant personnel.

Dans quel cas faut-il consulter un ostéopathe ?

L’ostéopathe est le professionnel habilité en thérapie manuelle pour soigner certains troubles fonctionnels de l’organisme humain. La spécialité de médecine complémentaire reconnue sous l’appellation d’ostéopathie s’adresse à toutes les personnes qui souffrent de douleurs corporelles. Praticien très apprécié des athlètes, ce thérapeute intervient généralement en cas de blessures sportives et lors des préparations mentales et physiques.

L’ostéopathie peut soulager de nombreux troubles. Les plus courantes sont les atteintes de l’appareil locomoteur (entorses, tendinites, torticolis, cervicalgies…). L’ostéopathe soigne les blocages articulaires ou musculaires pour que son patient retrouve une bonne motricité. Ses domaines d’intervention médicale ne se limitent pas aux blessures mécaniques. Il est possible de bénéficier de traitements ostéopathiques dans le cas des maladies respiratoires comme l’asthme, les bronchites à répétitions… L’ostéopathe soigne également les troubles hépatobiliaires, les troubles orl et les troubles sexuels.

En outre, chez le bébé, les troubles des premiers mois peuvent aussi faire l’objet de consultations et de soins ostéopathiques. L’ostéopathe soulage les troubles digestifs (régurgitations, coliques…) et les problèmes de sommeil du nouveau-né. Un ostéopathe pourra également exercer dans le cadre de traitements préventifs. Il intervient de manière à limiter l’apparition des symptômes récurrents au niveau des structures fonctionnelles du corps humain. Il peut accompagner la femme enceinte pour le bon déroulement de la grossesse et de l’accouchement. L’ostéopathe est aussi sollicité pour les rééducations post-partum.

Que fait un ostéopathe ?

Les constituants du corps humain fonctionnent de manière interdépendante. En ostéopathie, un dysfonctionnement localisé de l’organisme peut affecter une autre partie en raison des interconnexions tissulaires. Grâce à des diagnostics en pré-traitement, un professionnel de la santé peut établir les liens entre les composants corporels. Il identifie l’organe qui peut provoquer le symptôme visible. Voilà pourquoi le rôle d’un ostéopathe est d’abord de détecter ces troubles. Et cela, à partir de la symptomatologie, des historiques médicaux et des questionnements sur l’hygiène de vie de chaque patient.

Ensuite, l’ostéopathe peut intervenir en tant que soignant en pratiquant les mouvements spécifiques qui constituent l’acte de médecine manuelle. En pratique, ses interventions consistent en des manipulations des parties anatomiques externes. Les gestes thérapeutiques atteignent la zone des tissus musculaires et de la structure osseuse.

Les techniques thérapeutiques spécifiquement manuels ciblent aussi bien les dysfonctionnements moteurs corporels que les troubles fonctionnels des organes internes. Les pratiques médicales que l’ostéopathe effectue agissent sur les douleurs. Et cela, au niveau des jonctions du corps et de la partie de la tête. Les soins permettent également de calmer les maux liés au stress. En somme, les soins ostéopathiques sont réalisés pour la santé et le bien-être du patient.

Certains massages sont également effectués dans le but de débloquer les articulations. Le professionnel de cette thérapie fonctionnelle vise à soulager la zone douloureuse ou bloquée, mais il peut également traiter la source de la maladie. Connu pour remédier aux problèmes de l’appareil locomoteur, l’ostéopathe peut intervenir pour soigner des troubles du sommeil.